Médias et services : le Canada, une terre de sport

Le Canada, par la présence de nombreux médias dédiés à ce domaine, affiche clairement son statut de pays sportif. Vous avez très certainement déjà dû le remarquer au quotidien, mais de nombreuses solutions existent pour que vous puissiez suivre l’actualité sportive. Dans cette article, nous vous les présentons toutes, avec leurs lots d’avantages et d’inconvénients.

médias sportifs

La télévision, un incontournable

Les canadiens apprécient grandement se détendre après une en fin de journée et les week-ends devant l’actualité sportive ou devant les événements sportifs. Hockey sur glace, basketball, baseball, soccer et bien d’autres sports encore mobilisent chaque jour les chaines de télévision sportives canadiennes. Avec des audiences à la hausse chaque année, et notamment en 2019 avec le titre des Toronto Raptors, les chaines sportives ont encore de beaux jours devant elles.

La radio, toujours aussi populaire

Même si elle peut paraître un peu dépassée, la radio est un média toujours très utilisé au Canada, spécialement pour le sport. Il n’est pas rare, pour de grands événements comme les play-offs NBA ou NHL, de voir des millions de personnes écouter un match à la radio. Les talk-shows, où une bande de chroniqueurs discutent de l’actualité sportive sont également très populaires.

Internet, le nouveau média phare

medias sportifs canada

Internet s’impose depuis plusieurs années comme le média phare pour de nombreux domaines. Le sport n’y échappe pas, avec des millions d’utilisateurs uniques chaque jour sur les sites sportifs du pays. En quelques clics, les amoureux de sport peuvent avoir un accès aux derniers résultats, à des analyses détaillées, à des documentaires mais aussi à des résumés de matchs ou encore des rencontres en direct. Surtout, internet offre des services que les autres médias ne peuvent pas proposer. Notifications en direct, alertes buts, abonnement premium, service de streaming. Surtout, les moyens à employer pour lancer un média sportif sur internet sont beaucoup plus faibles que pour la télévision ou la radio. Cela a pour effet d’augmenter la concurrence et donc multiplier les sources d’information pour le lecteur. Les autres médias ne peuvent pas rivaliser face à cette offre diversifiée, et l’avance d’internet sur ses concurrents devrait continuer à croitre dans les années à venir.

La presse

Toujours présente malgré la concurrence féroce d’internet, la presse écrite conserve toujours ses adeptes. Avec elle, les lecteurs ont l’assurance de lire un contenu de qualité, validé par un rédacteur en chef. Si le journal en question dispose d’une bonne réputation, c’est donc l’assurance de bénéficier d’informations plutôt fiables, sans avoir besoin de vérifier systématiquement sur d’autres médias. La presse écrite peut également se permettre de publier des dossiers beaucoup plus poussés au niveau de l’analyse contrairement à internet où la majorité des lecteurs recherchent une information rapide et efficace.

Menu